Les anti-Nobel 2020

 » Des scientifiques ont réussi à croiser un ver de terre et un hérisson : sélect pr Sc 448-2015 dessin MATYO -lire ICI...

ils ont obtenu vingt cm de fil de fer barbelé.’‘ Anonyme.

 Les anti-Nobel 2020.

Depuis 30 ans, chaque année, la revue américaine Annals of Improbable Research décerne ces prix. Les gagnants se voient attribuer un billet de plusieurs millions de dollards du Zimbawe, une monnaie qui ne vaut plus rien.

1 – Le couteau de caca congelé… Il ne fonctionne pas ! Non la légende de l’Inuit utilisant un couteau d’excréments congelé n’est pas possible scientifiquement. Outre-Atlantique, une légende raconte qu’un inuit du Canada a fabriqué un couteau avec ses propres excréments. Mais est-elle vraie ? Des chercheurs américains ont voulu en avoir le coeur net. Un professeur d’anthropologie dans l’Ohio a utilisé de véritables excréments humains congelés à -50°C et les a limés jusqu’à ce qu’ils soient tranchants. Il a ensuite essayé de couper de la viande avec. Sans succès.

Un échec qui lui a valu un Ig-Nobel dans la catégorie  » science des matériaux  ».

L’étude grossière, à première vue  inutile, a l’avantage de montrer qu’il y a beaucoup de récits qui restent à prouver scientifiquement…

2 – Les spécialistes des insectes ont peur des araignées. On peut aimer les insectes mais pas les araignées. Un comble !  Les gens qui passent leur vie à étudier les insectes sont effrayés par les araignées. Un spécialiste en retraite des fameuses bestioles à huit pattes a mené des recherches pour le prouver. Elles lui ont permis notamment de voir que la plupart des entomologistes interrogés avaient eu une expérience négative avec une araignée (morsures, cauchemards…). Et d’obtenir le prix loufoque en «  » entomologie « .

3 – Les bisous et les inégalités vont-ils de pair ? Les baisers, ça intéresse parfois aussi les économistes. Une équipe scientifique internationale a tenté de voir si les inégalités de revenus et la fréquence des baisers sur la bouche dans différents pays allaient de pair. Verdict : les bisous ne font pas vraiment tourner l’économie. Mais ils permettent de décrocher l’anti-Nobel dans la catégorie  » économie ».

4 – Les bruits de bouche, ça énerve. Un trouble qui a été étudié par des chercheurs belges et néerlandais : la misophinie. Cette maladie longtemps méconnue provoque une aversion à certains sons que font d’autres personnes : bruits de mastication, d’éternuement… Dans une quarantaine de cas étudiés par ces chercheurs, les personnes souffrant de cette pathologie ont montré une  » agressivité extrême  » envers leurs voisins qui claquaient des lèvres ou qui respiraient bruyamment. Cela leur a valu un prix dans la catégorie  » médecine  ».

5 – Sur la covid 19 des dirigeants meilleurs que les médecins. Dans l’enseignement médical l’Ig-Nobel a été partagé par plusieurs dirigeants mondiaux dont le président américain Donald Trump,  le premier ministre britannique Boris Johnson et le président russe Vladimir Poutine, pour leur attitude face à la Covid 19. Ils considèrent que leur jugement est meilleur que celui de personnes qui ont étudié cette question toute leur vie. Ces chefs d’Etat ont bien évidemment refusé de recevoir leur prix.

6 – Les vocalises des crocodiles permettent-elles de mesurer leur taille ? Des chercheurs chinois en ont fait l’expérience. Ils ont confirmé leur hypothèse selon laquelle plus les crocodiles font du bruit plus ils sont grands, en introduisant des reptiles dans une pièce étanche remplie d’hélium. Shooté à l’hélium, petit croco fait plus de bruit et il est bien plus grand : la puissance des vocalises permet de mesurer leur taille. Leurs recherches leur ont valu un Ig-Nobel dans la catégorie  » acoustique « .

7 – Montre-moi tes sourcils, je te dirai si tu es narcissique. Des chercheurs canadiens ont trouvé une méthode permettant d’identifier les narcissiques grâce à l’examen de leurs sourcils. Le fait de prendre soin de ses sourcils, de manière à ce qu’ils soient fournis mais bien délimités, est en effet le signe d’un certain narcissisme, a établi l’équipe de chercheurs. Les sourcils peuvent en dire long sur nous.  Ils ont été récompensés dans la catégorie  » psychologie « .

8 – Un tremblement de ver qui n’est pas sans conséquence. Une équipe internationale, comprenant notamment des Français, a observé des modifications de la forme du ver de terre lorsque celui-ci est exposé à des vibrations à haute fréquence. Une recherche qui leur a valu un prix dans la catégorie » physique « .

 

 

 

 

 

 


 


 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés